D1 / Bilan 14-15. Les Yétis se rapprochent

Publié le mardi, 23 juin 2015 10:00

Doucement mais sûrement. Voici comment peut être décrite la progression au classement de Division 1 des Yétis année après année. Depuis leur relégation en 2011, ils grappillent une place au classement chaque saison. En terminant 9ème à l'issue de la saison régulière 2014/2015, Mont-Blanc n'est néanmoins pas encore parvenu à se qualifier pour les phases finales... 

Les Yétis ont terminé à la 9ème place, passant tout proche d'une qualification en play-offs... Les Yétis ont terminé à la 9ème place, passant tout proche d'une qualification en play-offs... Faustine Le Terrien, Sébastien Sarybe

Mont-Blanc y était presque... Comme ces dernières années, les play-offs se sont refusées aux Yétis, mais cette fois-ci cela s'est joué d'un rien. Au terme de la saison régulière, l'Avalanche a terminé 9ème avec 23 points, soit juste une unité de moins que Neuilly-sur-Marne, 8ème et dernière équipe qualifiée pour les phases finales. Et lorsque l'on regarde de plus près le parcours des Hauts-Savoyards, on se dit que cette non-qualification s'est jouée à des détails...

Les confrontations directes entre les Bisons et les Yétis traduisent bien le faible écart existant au classement final entre ces deux clubs. Que ce soit à l'aller ou au retour, la décision s'est faite aux tirs au but, avec finalement un succès de chaque côté acquis à domicile (4-3, 5-4). Outre ces deux résultats, les fans de Mont-Blanc retiendront sûrement le net succès 5-2 devant Tours et la difficile victoire 3-2 décrochée en prolongation devant Nice. 

Si les Yétis n'ont pas réussi à mieux faire, c'est en partie à cause de leur secteur défensif. Avec 103 buts encaissés, ils possèdent en effet la 3ème plus mauvaise défense du championnat. De plus, que ce soit en powerplay ou en infériorité numérique l'Avalanche ne s'est pas montrée à son avantage, avec des statistiques peu reluisantes durant ces phases de jeu. 

Les points positifs sont surtout à chercher du côté de l'attaque. Mont-Blanc possède dans son rang ni plus ni moins que le 2ème meilleur buteur et le 2ème meilleur assistant de la division, avec Jordan Draper, auteur de 34 points (20buts et 14assists), et Colin McIntosh, qui est à créditer de 32 points (7buts et 25 assists). Les deux partenaires se classent ainsi respectivement 5ème et 9ème du classement des meilleurs marqueurs. De plus, les Yétis ont fait preuve de discipline, avec seulement 459 minutes de pénalités concédées, soit le 4ème plus faible total du championnat. 

Après s'en être rapproché de très près cette année, nul doute qu'en 2015/2016 le club de Mont-Blanc espérera vivre enfin les phases finales, ce qui serait la suite logique de la progression lente mais constante des Yétis depuis 2011, date de leur relégation à ce niveau... 

 

Modifié le jeudi, 18 juin 2015 16:33
vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG.

Adresse email non valide
  1. Fil info
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Inscrivez-vous à la newsletter fédérale pour recevoir nos actualités par email :

Adresse email non valide

Consultez les archives de la newsletter  Consultez les archives de la newsletter

2017-10-20T00:00:00+0200
2017-10-21T00:00:00+0200
2017-10-21T00:00:00+0200
2017-10-22T00:00:00+0200
2017-10-24T00:00:00+0200
2017-10-27T00:00:00+0200
2017-10-28T00:00:00+0200
Tous les évènements

NOS PARTENAIRES

DAIKINTISSOTSUBARUSAXOPRINTSYNERGLACEAIR CANADAL'EQUIPEUNIVERSEL SERVICERMCMINISTERE DES SPORTSCOMITE NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANCAISSERVICE CIVIQUEOXELOLE VESTIAIRERAIWILDDJO GLOBAL

BOUTIQUE

Boutique officielle

 

MULTIMÉDIA

  1. Vidéos
  2. Diaporamas
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok