CF - Finale. Les parcours de Rouen et Dijon

Publié le mardi, 24 janvier 2012 18:00
Une finale de Coupe de France à Bercy, ça se mérite. Engagés dans cette compétition depuis le 25 octobre 2011, Rouen et Dijon ont dû déjouer de nombreux pièges pour gagner le droit d'aller au POPB.
Rouen ne veut pas la lâcher Rouen ne veut pas la lâcher
Une finale de Coupe de France à Bercy, ça se mérite. Engagés dans cette compétition depuis le 25 octobre 2011, Rouen et Dijon ont dû déjouer de nombreux pièges pour gagner le droit d'aller au POPB.

Les Dragons de Rouen tiennent à leur titre et l'ont prouvé durant toute la campagne 2011-2012. Le 25 octobre 2011, les hommes de Rodolphe Garnier font une entrée remarquée dans la compétition, face à leurs voisins Caennais (victoire 6-2). Lors des huitièmes de finale, les Rouennais doivent négocier un déplacement délicat à Angers. Là-bas, les tenants du titre ne tremblent pas (victoire 6-2) et s'offrent un quart de finale chez eux, face à Villard de Lans. Contre les Ours, Marc-André Thinel et les siens font le boulot (victoire 5-2). En demi-finales, les Dragons croisent la route de Strasbourg, redoutable à l'extérieur. Malgré cela, les Rouennais montrent une belle envie et décrochent leur billet pour la finale (victoire 4-1).

  • Dijon veut y regoûter
Pour Dijon, la route vers Bercy a été un peu moins épineuse. Pour leur entrée en seizièmes de finale, les hommes de Jarmo Tolvanen mettent en avant leur force de frappe, face à Reims (victoire 7-3). Le tour suivant, les Ducs se déplacent chez le leader de la Division 1, Mulhouse. Malgré quelques difficultés à se détacher de leurs adversaires au tableau d'affichage, les Dijonnais ne se démobilisent pas (victoire 4-2) et remportent leur ticket pour les quarts. Durant ce tour, Anthony Guttig et les siens croisent de nouveau un club de Division 1 : Brest. Les Bretons ne parviennent pas à faire déjouer la formation dijonnaise, qui accède aux demi-finales (victoire 5-1). Les Gothiques d'Amiens sont sur son chemin. Le suspense tourne court. Dijon, qui parvient à totaliser quatre buts d'avance jusque dans le dernier quart d'heure, se qualifie et rejoint Rouen en finale.
Modifié le vendredi, 27 janvier 2012 11:02
vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG par email et vous acceptez nos « CGU ».

Adresse email non valide
  1. Fil info
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter fédéral sur nos actualités par email et vous acceptez nos « CGU ».

Adresse email non valide

Consultez les archives de la newsletter  Consultez les archives de la newsletter

2018-09-21T00:00:00+0200
2018-09-22T00:00:00+0200
2018-09-22T00:00:00+0200
2018-09-22T00:00:00+0200
2018-09-25T00:00:00+0200
2018-09-28T00:00:00+0200
2018-09-29T00:00:00+0200
Tous les évènements

NOS PARTENAIRES

DAIKINSUBARUSAXOPRINTFANSEATSYNERGLACEAIR TRANSATL'EQUIPEVIRGIN RADIOMINISTERE DES SPORTSCOMITE NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANCAISSERVICE CIVIQUEINDIBA

BOUTIQUE

Boutique officielle

 

MULTIMÉDIA

  1. Vidéos
  2. Diaporamas