Rétro CM 2017. France-Rép tchèque : Les Bleus privés d'exploit

Publié le jeudi, 17 août 2017 11:00

Le maintien assuré après trois victoires dans la compétition, l'équipe de France défie la République thèque pour son sixième et avant-dernier match du Championnat du Monde à Paris. Face à une nation phare du hockey sur glace, les Bleus ont soif d'exploit... 

Du 13 juillet au 24 août, chaque jeudi, retrouvez sur notre site le résumé d'un match des Bleus lors du Championnat du Monde de Hockey sur Glace 2017 de l'IIHF à Paris. Rendez-vous la semaine prochaine avec la rencontre France-Slovénie.

Malgré leurs efforts, les Bleus ont été battus par des Tchèques plus réalistes Malgré leurs efforts, les Bleus ont été battus par des Tchèques plus réalistes Xavier Lainé / FFHG

Dimanche 14 mai, 16h15. Plus de 13 000 spectateurs ont pris place à l'AccorHotels Arena pour suivre le choc entre la France et la République tchèque. Assurés de se maintenir au niveau élite pour la dixième année de suite - un record - les Bleus espèrent décrocher une qualification pour les quarts de finale. Une performance que les Tricolores n'ont réussi qu'en 1995 et 2014 dans l'histoire moderne des mondiaux.

Face à un adversaire qu'ils n'ont jamais battu en sept confrontations dans la compétition et classé 6ème au ranking IIHF, les Bleus ne font pas de complexe. Multipliant d'entrée les offensives, ils tombent malheureusement sur un très bon Pavel Francouz. Le gardien tchèque n'a jusqu'à présent encaissé qu'un seul but dans ce Mondial. C'est Loïc Lampérier qui se montre le plus dangereux suite à une belle combinaison avec Laurent Meunier. Mais après avoir été proche d'une magnifique assist, le capitaine français se fait sanctionner pour "retenir". Les Tchèques ne se font pas prier et convertissent en trente secondes leur powerplay par David Pastrnak, attaquant des Boston Bruins (8"32). Cette ouverture du score libère la République tchèque, qui prend le jeu totalement à son compte. Mais les hommes de Dave Henderson et Pierre Pousse tiennent bon. En fin de tiers, les Bleus bénéficient même de deux supériorités d’affilée, dont une période de 46 secondes à 5vs3, sans réussir à faire trembler les filets adverses.

Ce n'est que partie remise. 53 secondes après la reprise du jeu, Stéphane Da Costa va égaliser au terme d'une somptueuse action individuelle. L'attaquant du CSKA Moscou a repiqué vers la cage depuis le côté gauche, maniant le palet jusqu'à le glisser entre les jambes du gardien (20"53). Les fautes tchèques continuent de s'accumuler et les Bleus évoluent durant plusieurs minutes en powerplay. Manquant de réussite dans le dernier geste, les Tricolores se font surprendre par Michal Repik, qui parvient à marquer d'un tir dévié à sa sortie du banc des pénalités (26"52). Le scénario devient encore plus frustrant à la fin du deuxième tiers, lorsque les Tchèques vont convertir en but leur deuxième powerplay de la soirée, par l'intermédiaire de Jan Rutta (37"01). 

Le réalisme tchèque fait la différence

Pénalisée peu avant la deuxième pause, la République tchèque parvient encore une fois à neutraliser la supériorité numérique française. Après avoir manqué cette opportunité de revenir à 3-2, les Bleus subissent un temps-fort adverse. La domination tchèque se heurte aux nombreux arrêts de Florian Hardy, mais le portier tricolore finit par céder. Arrivant à toute vitesse côté droit, Michal Repik trouve la faille et s'offre un doublé (48"03). 4-1 au tableau d'affichage : coup dur pour l'équipe de France. 

Fidèles à leur réputation, les coéquipiers de Laurent Meunier ne baissent cependant pas les bras. Et leur abnégation va être récompensée quelques minutes plus tard par un but d'Antoine Roussel. Après une récupération de palet proche de sa zone défensive, l'attaquant des Dallas Stars file à la cage et s'en va tromper la vigilance de Pavel Francouz (50"38). Les Bleus jettent alors leurs dernières forces dans la bataille, mais les Tchèques vont parvenir à marquer un cinquième but en cage vide, l'oeuvre de Tomas Zohorna (58"56). Vaincus 5-2, les Français peuvent nourrir des regrets tant ils ont rivalisé avec la sixième nation mondiale en termes de nombre d'occasions. Mais le réalisme tchèque, notamment sur les unités spéciales, a fait la différence.

Avec ce résultat, la France reste ainsi avec sept points au compteur. Les Bleus apprendront dans la soirée leur élimination de la course aux quarts de finale suite à la victoire de la Finlande 3-2 en prolongation face à la Suisse. Malgré cette déception, les Tricolores aborderont avec une grande envie leur dernière rencontre contre la Slovénie, ayant pour ambition de terminer ce Mondial à domicile de la plus belle manière possible. 

Cliquez ici pour retrouver notre bilan général du CM 2017 des Bleus

Modifié le vendredi, 11 août 2017 17:55

Media

IIHF
vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG.

Adresse email non valide
  1. Fil info
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Inscrivez-vous à la newsletter fédérale pour recevoir nos actualités par email :

Adresse email non valide

Consultez les archives de la newsletter  Consultez les archives de la newsletter

2017-09-22T00:00:00+0200
2017-09-23T00:00:00+0200
2017-09-23T00:00:00+0200
2017-09-24T00:00:00+0200
2017-09-26T00:00:00+0200
2017-09-28T00:00:00+0200
2017-09-30T00:00:00+0200
Tous les évènements

NOS PARTENAIRES

DAIKINTISSOTSUBARUSAXOPRINTSYNERGLACEAIR CANADAL'EQUIPEUNIVERSEL SERVICERMCMINISTERE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVECOMITE NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANCAISSERVICE CIVIQUEOXELOLE VESTIAIRERAIWILDDJO GLOBAL

BOUTIQUE

Boutique officielle

 

MULTIMÉDIA

  1. Vidéos
  2. Diaporamas
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok