CM 2017. 397 Volontaires indispensables à l'organisation

Publié le mercredi, 17 mai 2017 17:40

Pour ce rendez-vous exceptionnel que représente le Championnat du Monde de Hockey sur Glace 2017 de l’IIHF à Paris, près de 400 volontaires se relaient pour garantir le succès de l’organisation. 

397 Volontaires ont participé au Championnat du Monde de Hockey sur Glace 2017 de l'IIHF à Paris ! 397 Volontaires ont participé au Championnat du Monde de Hockey sur Glace 2017 de l'IIHF à Paris ! Matt Zambonin HHOF-IIHF Images

397 volontaires exactement fourmillent dans l’AccorHotels Arena, ou dans les hôtels officiels. Des étudiants ou des retraités, des actifs ou des personnes à la recherche d’emploi, leurs profils sont très divers. La première raison de leur volontariat : se sentir utile aux autres. Pour l’organisation du Championnat du Monde de Hockey sur Glace 2017 de l’IIHF à Paris, il a fallu compter sur près de 400 personnes pour s’assurer du bon déroulement de la compétition. Pour Luc Tardif, vice-président du comité d’organisation, « rien de tout ceci ne serait possible sans leur engagement ! C’est eux qui font de cet évènement un succès, eux qui donnent le rythme de ce Championnat du Monde de Hockey sur Glace 2017 de l’IIHF. Ils sont des ambassadeurs parfaits pour réaliser la promesse que nous faisons d’accueillir cet événement exceptionnel dans les meilleures conditions possibles ».

Avec 16 univers d’action différents, les missions ne manquent pas : des accréditations aux aménagements en passant par les animations, la billetterie, la compétition, le transport, ou encore le service aux médias, aux invités et aux spectateurs. Il y a donc des statisticiens, des snow boys, une blanchisserie, un service de restauration, des traducteurs…

Le Programme Volontaires est un département à lui tout seul dans le comité d’organisation. Avec Lucile Valat à sa tête, sept volontaires gèrent avec elle l’ensemble des personnes qui contribuent bénévolement à l’organisation de la compétition. Pour Lucile Valat, « Il a fallu sélectionner ces volontaires, les former aux tâches qu’ils réalisent, gérer les plannings, pallier les absences, et faire en sorte que cette aventure soit celle de tous. C’est important qu’ils se sentent bien, pour accueillir, guider, aider tous ceux qui participent à l’événement, que ce soit les joueurs, les équipes, les spectateurs, les médias, et les invités. Pour cela, nous œuvrons pour les mettre dans les meilleures conditions, et pour construire une belle cohésion de groupe, essentielle pour la réussite de l'événement ».

Des volontaires qui, pour certains, ont pris des congés afin de préparer l’événement et participer à son organisation pendant toute la durée du tournoi. Une partie d’entre eux n’a aucun lien avec le monde du hockey, certains n’en connaissent même pas les règles. « Je ne connais rien du hockey, j’ai découvert le volontariat lors de l’Euro de Basket à Montpellier en 2015. Mais cette expérience m’a permis de découvrir un sport passionnant, et de faire de nombreuses rencontres très enrichissantes ! » explique Frédéric, 52 ans.

Tous attendaient cette occasion de mettre du temps au profit d’un événement international avec impatience. Certains ont même fait le déplacement depuis des milliers de kilomètres : s’ils viennent majoritairement de partout en France, certains sont arrivés du Canada, de Hongrie, de République Tchèque, de Slovaquie, de Russie… « C’est un rêve pour moi de participer au Championnat du Monde, je n’ai jamais eu l’occasion de le faire dans mon pays ou en République Tchèque ! Au-delà de l’aventure humaine, c’est aussi une expérience de plus dans mon projet professionnel » explique Suzana, étudiante en Slovaquie.

Ambassadeurs de la compétition, qu’ils soient dans l’ombre ou sous le feu des projecteurs, tous ont mis du cœur à l’ouvrage et ont, jusque-là, réussi à faire de cet événement un succès populaire. Pour Patrice, chauffeur, « Nous sommes souvent le premier visage que l’officiel rencontre. Au-delà de la mission de transport, nous nous devons de faire le meilleur accueil » et Frédéric, du service aux spectateurs, de finir « Nous devons montrer que les Français savent organiser de grands événements internationaux ! »

Modifié le lundi, 22 mai 2017 16:47
vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG.

Adresse email non valide
  1. Fil info
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Inscrivez-vous à la newsletter fédérale pour recevoir nos actualités par email :

Adresse email non valide

Consultez les archives de la newsletter  Consultez les archives de la newsletter

2017-08-04T00:00:00+0200
2017-12-10T00:00:00+0100
2018-01-06T00:00:00+0100
2018-04-08T00:00:00+0200
2018-04-19T00:00:00+0200
2018-05-04T00:00:00+0200
Tous les évènements

MULTIMÉDIA

  1. Vidéos
  2. Diaporamas
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok