Actualités

15/02/2021 15:38

EDF Fem. Une semaine de travail à Dunkerque

 

Du 8 au 13 février 2021, l’Équipe de France féminine était regroupée à Dunkerque pour un stage. Retour son déroulement avec l’entraîneur des Bleues Grégory Tarlé.


L’interview de l’entraîneur Grégory Tarlé

Comment se sont passées les retrouvailles dans ces conditions si particulières ?

Les retrouvailles se sont très bien passées, on était tous très satisfaits de pouvoir retravailler ensemble sur la glace. Le plaisir et l’exigence étaient au rendez-vous. Je vais mettre de côté l’aspect logistique et protocole sanitaire qui sont désormais en quelque sorte intégrés dans notre routine.

Qu’avez-vous travaillé durant cette semaine ?

La semaine était découpée en deux avec d’abord un important volume d’entraînements, suivi d’oppositions afin de mettre en pratique le travail des séances et évaluer les joueuses en situation. On a surtout travaillé notre système défensif, en allant de l’échec avant et du repli jusqu’à la zone défensive.

Quels étaient les objectifs fixés en début de stage ?

Pour nous, l’objectif depuis deux ans reste le même : le Tournoi de Qualification Olympique pour Pékin 2022, qui est prévu au mois de novembre. On peut avoir l’impression que 9 mois c’est long mais en réalité cela va passer très vite. Cette saison, on a mis en place un planning avec des points d’étape très réguliers jusqu’au TQO. D’avril à août, on espère pouvoir se retrouver une fois par mois, ce qui permettra de bien aborder notre préparation finale.

Avec les mesures sanitaires existantes en France, comment les joueuses font pour gérer le manque de matchs ?

Pour les joueuses du championnat français, il y a une vraie collaboration mise en place entre elles, leurs clubs et nous. Je dirais qu’il y a plusieurs catégories de joueuses. Celles qui évoluent au Pôle France ou dans des clubs labellisés Pôle Espoir ont pu continuer à s’entraîner avec des plannings améliorés, grâce aux dérogations pour les sportives de haut niveau. Pour les autres, cela a été du cas par cas selon l’ouverture des patinoires, mais on s’est efforcé de leur trouver du temps de glace.

Comment faites-vous pour maintenir l’esprit de groupe malgré le manque de stage ?

Pour garder cet esprit de groupe, nous organisons de nombreuses réunions à distance via des applications en visioconférence. C’est très important pour nous de garder le contact. Ces réunions peuvent être collectives afin de maintenir le lien social de l’équipe, ou individuelles pour suivre les différents projets en fonction du statut, du rôle, et du poste de la joueuse.

 


L’effectif du stage à Dunkerque

Gardiennes : Caroline BALDIN (Zurich, SUI), Charlotte CAGIGOS (Caen), Caroline LAMBERT (Weinfelden, SUI), Margaux MAMERI (Évry/Viry)

Défenseures : Léa BERGER (Épinal), Gwendoline GENDARME (Neuchâtel, SUI), Emma MOREL (HCMP), Léa PARMENT (Évry/Viry), Marie-Pierre PELISSOU (Neuchâtel, SUI), Lucie QUARTO (Épinal), Annie SOMMER (Rouen), Léa VILLIOT (HCLR), Elina ZILLIOX (Strasbourg)

Attaquantes : Marion ALLEMOZ (MODO, SWE), Jade BARBIRATI (Chambéry), Lore BAUDRIT (MODO, SWE), Anouck BOUCHÉ (Colmar), Lisa CEDELLE (Anglet), Lara ESCUDERO (KMH Budapest, HUN), Flavie GAYDON (Morzine-Avoriaz), Raphaëlle GRENIER (Lyon), Betty JOUANNY (AIK, SWE), Manon LE SCODAN (HC 74), Julia MESPLEDE (Bordeaux), Emma NONNENMACHER (Strasbourg), Morgane RIHET (Cergy-Pontoise), Anaé SIMON (Chambéry)

 


 


Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Partenaire principal de la FFHG et de l'équipe de France

Partenaires officiels de la FFHG et de l'équipe de France

Logo Subaru
Logo Fanseat
Logo Synerglace
Logo Air Transat

Partenaires institutionnels de la FFHG et de l'équipe de France

Logo du Ministère des Sports
Logo CNOSF
Service Civique

Fournisseurs officiels de la FFHG

Logo CCM
Logo DVLAB
Logo Thuasne Sport
Laboratoire Polidis
Logo Laboratoire Insphy