"Seconde carrière" ou comment passer de joueurs à arbitres

Publié le mercredi, 06 mars 2019 11:30

Devenir arbitre après avoir été joueur ? C'est possible grâce au programme "Seconde carrière", un dispositif facilitant l'obtention des diplômes d'arbitrage pour les anciens joueurs de hockey sur glace. Julien Peyre en a fait l'expérimentation il y a quelques années et officie actuellement en Synerglace Ligue Magnus.

Julien Peyre officiant à l'Île Lacroix lors du match Rouen - Chamonix en playoffs de Synerglace Ligue Magnus 2019 Julien Peyre officiant à l'Île Lacroix lors du match Rouen - Chamonix en playoffs de Synerglace Ligue Magnus 2019 Crédit : Stéphane Heude

Julien Peyre, ancien gardien de but ayant joué notamment à Viry et Dunkerque, officie actuellement en tant que Head en Synerglace Ligue Magnus : "Je vois davantage de similtudes que de différences entre arbitrer et jouer. On se doit de se préparer physiquement et mentalement, et il y a la même excitation d'avant-match. On reste au coeur du jeu, en étant sur la glace." explique Julien Peyre. L'idée de devenir arbitre a mûri lors de ses dernières années en tant que joueurs. Éducateur sportif de métier, Peyre a un temps penser à poursuivre sa passion en exerçant sur le banc. Il possède ses diplômes et avait déjà entrainé des gardiens comme Léo Bertein ou Guillaume Duquenne. Mais il a préféré choisir le rôle d'arbitre afin de continuer à "prendre du plaisir sur la glace".

"À la fin de ma carrière de joueur, j’ai passé un à un les modules d’arbitrage, mais nous étions à l’époque, un peu seul sans supervision et sans soutien et le temps m’a paru un peu long", renchérit Fabrice Hurth, président de la Commission Arbitrage et Règle de Jeu et membre du Comité Directeur de la fédération. "Nous avons imaginé un process accéléré et surtout un suivi pour les joueurs qui sont proches de leur fin de carrière. L’association des joueurs et son président Matthieu Le Blond étant évidemment pleinement associés à cette démarche. J’ai confié le pilotage de ce dispositif à Julien Avavian, responsable de la formation arbitre pré-nationale et Anne-Sophie Boniface, juge de ligne internationale qui a officié sur des finales de Championnats du Monde et sur les Jeux Olympiques de Turin »

Pour Anne-Sophie Boniface, "l’important pour les joueurs et les futurs arbitres, c’est de rester dans la « Hockey Family » et d’arriver dans une nouvelle équipe, l’équipe des arbitres, car l’arbitrage c’est un sport, individuel certes mais qui se pratique en équipe". Julien Peyre confirme "Qu'on soit 22 joueurs, ou 3-4 arbitres, le travail d'équipe tout aussi important. Chacun doit tirer dans le même sens pour obtenir un bon résultat. Que ce soit sur ou en dehors de la glace, la cohésion est capitale pour réussir. Sauf que notre équipe change à chaque match." Il éprouve un plaisir différent mais intact sur la glace et a la sensation que de plus en plus de joueurs sont intéressés par cette démarche. "Bien sûr il faut avoir du caractère pour être arbitre, poursuit Anne-Sophie Boniface, mais beaucoup de joueurs ont du mal à franchir le pas avec l’appréhension de se retrouver seul. C’est pour cela que nous souhaitons les accompagner grâce aux supervisions ponctuelles et surtout avec un suivi personnalisé, match après match et de leur attribuer un tuteur afin de faciliter leur transition."

Pour Julien Avavian, "cette seconde carrière s’inscrit pleinement dans la « philosophie d’actions du joueur » conçue par la DTN. Nous essayons de réduire le délai entre la fin de la carrière de joueur et le début de la carrière d’arbitre, avec un objectif principal, faire succéder le haut-niveau de joueur à un haut niveau d’arbitrage. Les exemples étrangers sont nombreux, Lars Bruggeman, en Allemagne a participé aux Jeux Olympiques, à la fois comme joueur et 12 ans après comme arbitre, en officiant sur une demi-finale à Sotchi. Cette exigence du haut niveau nous a fait réservé ce dispositif aux joueurs et anciens joueurs de moins de 35 ans de Synerglace Ligue Magnus, des équipes de France Senior, U20 et U18. Et comme l’arbitrage féminin français est une référence mondiale et que nous souhaitons qu’il le reste, nous l’avons naturellement ouvert aux joueuses et anciennes joueuses de l’équipe de France Senior et U18 ».

Infos programme Seconde carrière

Référents : Anne-Sophie BONIFACE et Julien AVAVIAN

Contact : Maud Silliard m.silliard@ffhg.eu

Plaquette d'information sur le processus Seconde Carrière

 

 
Modifié le mardi, 28 mai 2019 10:58
vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG par email et vous acceptez nos « CGU ».

Adresse email non valide
  1. Fil info
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter fédéral sur nos actualités par email et vous acceptez nos CGU.

NOS PARTENAIRES

DAIKINSUBARUSAXOPRINTFANSEATSYNERGLACEAIR TRANSATL'EQUIPEVIRGIN RADIOMINISTERE DES SPORTSCOMITE NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANCAISSERVICE CIVIQUELE VESTIAIREINDIBACCMDV LABTHUASNE

BOUTIQUE

Accédez à la boutique FFHG avec notamment les tous derniers maillots de nos équipes de France !

 

MULTIMÉDIA

  1. Vidéos
  2. Diaporamas