CDF - Finale. La Coupe reste à Amiens !

Publié le dimanche, 16 février 2020 18:16

Ce dimanche 16 février 2020, à l'AccorHotels Arena de Paris, Amiens a conservé son titre en Coupe de France, dominant Rouen en finale 3-2 après tirs au but ! Le suspense a été riche, chaque équipe ayant mené au score durant le temps règlementaire et la séance s'étant étirée jusqu'à sept tentatives de chaque côté. 

Les Gothiques, vainqueurs de la Coupe de France 2020 Les Gothiques, vainqueurs de la Coupe de France 2020 Crédit : FFHG

L’atmosphère de l’AccorHotels Arena semble mieux convenir aux Dragons en ce début de match. Les joueurs de Fabrice Lhenry campent dans la zone amiénoise et monopolisent le palet. Si Atte Mäkinen est le premier à véritablement solliciter Henri-Corentin Buysse (3"11), Nicolas Ritz se procure l’occasion la plus dangereuse sur un face-à-face (7"40). C’en est déjà trop pour Mario Richer qui prend son temps-mort. Une pause bénéfique pour son équipe qui parvient enfin à se projeter en zone offensive. Les Amiénois héritent alors d’un premier powerplay, sans toutefois se montrer très dangereux (11"02). Le trio rouennais Ritz – Lampérier – Langlais s’illustre ensuite par deux belles actions collectives, mais sans parvenir à tromper la vigilance du portier picard. Les Gothiques obtiennent alors quatre minutes en supériorité (14"18), mais là encore, Matija Pintaric et les siens résisteront. 0-0, c’est le score après 20 minutes de jeu.

Le deuxième tiers voit les deux équipes monter en intensité. On va d’un bout à l’autre de la patinoire, Dragons et Gothiques se rendant coup pour coup. La situation se débloque sur le premier powerplay rouennais (24"48). Trouvé en retrait dix secondes après le début de la supériorité, Cam Barker envoie le palet au fond des filets d’un superbe slapshot ! Dans la foulée, Vincent Nesa est proche de doubler la mise mais sa tentative file derrière le filet. Henri-Corentin Buysse réalise des miracles de près face à Juha Koivisto. Les Amiénois laissent passer l’orage et vont réagir sur une situation de 4vs4 (28"55). Après un joli numéro de Philippe Halley ponctué par un lancer à la cage, Tommy Giroux contre le palet, parvient à se retourner et propulse le palet dans la lucarne de Matija Pintaric ! 31"27 : l’égalité règne de nouveau au tableau d’affichage, et ce jusqu’à la fin du deuxième acte, malgré des opportunités de part et d’autre.

Un nouveau record d'affluence

Les Rouennais démarrent tambour battant le troisième tiers, sous l’impulsion de Nicolas Deschamps qui alerte au bout de seulement 7 secondes Henri-Corentin Buysse. Malheureusement pour les Dragons, ce dernier parvient à bloquer le palet derrière son dos. Le gardien amiénois est ensuite sauvé par son poteau, avant de réaliser une nouvelle prouesse devant Deschamps. À 43’47, Amiens obtient un nouveau powerplay et va réussir à le concrétiser grâce à Jérôme Verrier. Après un tir de Philippe Halley, le meilleur buteur de la compétition (8 buts) est présent au rebond pour donner l’avantage aux siens (44’41). Commence alors le show Henri-Corentin Buysse, qui s’interpose successivement devant Mikko Lehtonen, Bastien Maia et Marc-André Thinel. Les Gothiques font le dos rond et ne passent pas loin de s’offrir deux buts d’avance suite à une belle échappée de Philippe Halley (52’00). Ils ne pourront en revanche rien faire face à Loïc Lampérier quelques instants plus tard. Sur une supériorité, Nicolas Deschamps trouve la botte de Buysse, mais l’attaquant #27 français est le plus prompt à reprendre le palet et égalise ! Malgré une situation à 4vs4, le score n’évoluera plus et les 13 877 spectateurs – nouveau record d’affluence pour une finale de Coupe de France – ont droit à une prolongation.

Cette dernière est riche en occasions, notamment lors d’un powerplay accordé aux Rouennais. Cam Barker est proche du doublé mais ses deux tentatives filent à côté du poteau. Côté Amiénois, Dan Gibb brille en bloquant un tir, et Jérôme Verrier rate une "balle de match" sur une contre-attaque éclaire. Côté Rouennais, Nicolas Deschamps et Mikko Lehtonen tentent l’exploit individuel, en vain.

Pour la première fois depuis 2011, la finale de Coupe de France se joue donc aux tirs au but. Rudy Matima est le premier à marquer, imité lors du 4ème round par Marc-André Thinel. Après les 5 premiers tireurs, les deux équipes ne sont toujours pas départagées. Il faudra attendre la 7ème tentative pour connaître le vainqueur. Tommy Giroux et Henri-Corentin Buysse enfilent alors les costumes de héros pour offrir le titre aux Gothiques. Amiens conserve ainsi son trophée et devient le quatrième club à réussir cette performance après Chamonix, Rouen et Grenoble. Les Amiénois prennent aussi leur revanche sur les Rouennais, cinq ans après la finale perdue à Marseille.  

Henri-Corentin Buysse élu MVP

Comme l'an passé, Henri-Corentin Buysse a été élu MVP de la finale de Coupe de France. Le gardien des Gothiques a stoppé 28 tentatives rouennaises en 65 minutes. Il a ensuite joué un rôle déterminant lors de la séance de tirs au but. 


Résultat de la finale de Coupe de France :

Dimanche 16 février à l'AccorHotels Arena de Paris

  • Rouen 2-3 Amiens (0-0 ; 1-1 ; 1-1 ; 0-0 ; 0-1)

Lien feuille de match

 
Modifié le dimanche, 16 février 2020 18:32
vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG par email et vous acceptez nos « CGU ».

Adresse email non valide
  1. Fil info
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG Linkedin FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter fédéral sur nos actualités par email et vous acceptez nos CGU.

NOS PARTENAIRES

DAIKINSUBARUSAXOPRINTFANSEATSYNERGLACEAIR TRANSATVIRGIN RADIOMINISTERE DES SPORTSCOMITE NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANCAISSERVICE CIVIQUELE VESTIAIREINDIBACCMDV LABTHUASNEPOLIDISINSPHY

BOUTIQUE

Accédez à la boutique officielle de la FFHG !

 
 

MULTIMÉDIA

  1. Vidéos
  2. Diaporamas