Temple de la renommée - Promotion 2011

 

PROMOTION 2011

 BERNARD DESCHAMPS

 

Ce gardien de but originaire de Bretagne connut une très grande renommée dans le hockey sur glace français pendant plus de vingt ans entre 1963 et 1984. Il fut non seulement le gardien du « temple » le plus célèbre ayant évolué dans le club de Chamonix, mais il fut également un portier incontournable de l’équipe de France en formant un tandem très efficace avec Jean-Claude Sozzi.

Sacré meilleur gardien du championnat national à trois reprises (1979, 1980, 1981), il compte à son palmarès six titres de champion de France sous le maillot des Chamois du Mont-Blanc. Devenu, dès son arrivée du Canada où il passa sa jeunesse, une véritable attraction dans toutes les patinoires sur lesquelles il évoluait, il reste dans toutes les mémoires un grand personnage du hockey sur glace français.

 


 PHILIPPE LACARRIERE

 

Comme son illustre père, il aura incontestablement marqué d’une empreinte indélébile l’histoire du hockey sur glace français. Cet avant-centre très polyvalent (il joua également en défense) effectua d’abord une brillante carrière de joueur dans divers clubs parisiens dont certains ont disparu aujourd’hui comme le PUC, le PHC et le Racing Club de France. Il porta également haut les couleurs de l’ACBB, avec qui il remporta la fameuse Coupe Spengler, mais également celles des Français Volants de Paris et enfin celles de Courbevoie, un club dont il fut le président fondateur et où il acheva sa longue carrière sportive à l’âge de 44 ans. Le célèbre numéro 7 (parfois 2) fut également un joueur emblématique de l’équipe de France dont il fut le capitaine de 1965 à 1967.  

Philippe Lacarrière devint ensuite un ambassadeur très apprécié du hockey sur glace français en endossant le costume non seulement de membre permanent du CNHG de 1972 à 1998, mais surtout en étant élu au mois de juin 1994 au Council de l’IIHF dans lequel il effectua deux mandats successifs jusqu’en 2003. Membre de la commission de discipline de l’IIHF avant même son élection (de 1990 à 1994), il fut ensuite le « chairman » de plusieurs comités internationaux comme celui des règles de jeu, des arbitres, des juniors et des équipements. Nommé membre à vie de la Fédération internationale, Philippe Lacarrière est redevenu un élu écouté et respecté aussi en France depuis la création de la FFHG en 2006.

 

 

JEAN TARENBERQUE

 

Joueur de l’ACBB de 1953 à 1965, il fut également un temps capitaine des Lions de Paris. Cet ancien représentant de commerce en vins et spiritueux a consacré sa vie entière au hockey sur glace puisque dès la fin de sa carrière de joueur, il ne cessa de briguer de nombreux postes importants dans cette discipline. En effet, trésorier du club de l’ACBB à ses débuts, Jean Tarenberque devint le président du club de Boulogne-Billancourt en 1965 prenant ainsi la succession de Philippe Potin appelé à la tête de la FFSG. Il resta président du club de l’ACBB sans interruption jusqu’en 1992, puis il dirigea encore ce club francilien lors de la saison 1996-1997, totalisant ainsi un mandat impressionnant de 28 ans.

Entre-temps, Jean Tarenberque, médaille d’or de la jeunesse et des sports (en 1977), fut pendant dix ans le directeur de la patinoire des Champs-Elysées à Paris avant de rester pendant onze années supplémentaires le directeur de la patinoire de Boulogne-Billancourt.

Parallèlement, il fut arbitre international de 1965 à 1981 avant d’occuper le poste de secrétaire de l’ancienne Ligue Nationale des Arbitres Français pendant dix ans soit jusqu’à la dissolution de cet organisme en 2001. Ajoutons que lors des Jeux olympiques de 1968 à Grenoble, Jean Tarenberque assura la direction des matches de hockey sur glace dans le stade de glace avec l’ancien dirigeant fédéral Michel Lebas.

 

CHRISTOPHE VILLE

 

Attaquant surdoué ayant un leadership naturel reconnu par tous, l’ancien numéro 20 tricolore marqua incontestablement son époque. Sacré d’entrée meilleur espoir de la Nationale A, il fut élu ensuite à quatre reprises meilleur joueur français du championnat hexagonal ce qui constitua un record absolu pendant plus de quatorze ans. Son emprise importante sur le jeu, qui lui valut de devenir un atout maître au sein de l’équipe de France, s’exerça dans plusieurs équipes de haut niveau notamment à Saint-Gervais, son club d’origine, puis ensuite aux Français Volants de Paris, à Grenoble, à Chamonix ou encore en Italie, à Milan et à Courmaosta.

Une fois sa carrière de joueur terminée, il voulut, selon ses dires, « redonner au hockey ce qui lui avait donné » en devenant momentanément entraîneur dans la région du Mont-Blanc en particulier dans le club historique de Chamonix

 

 


CATEGORIE DES "BATISSEURS"

 

CERCLE DES PATINEURS DE PARIS

 

Formé dès 1895 par des passionnés de patinage, ce club pionnier de la capitale fut le tout premier à créer en 1902 une section de hockey sur glace en France. Dès lors, le CPP, sous la direction de son célèbre capitaine Louis Magnus, s’efforça de faire la promotion de cette nouvelle discipline en organisant divers événements sportifs très populaires. Il disputa notamment le premier match international de l’histoire à Bruxelles et il organisa également plusieurs matches exhibition de hockey sur les lacs gelés d’Enghien, du bois de Boulogne ou celui de Ville d’Avray en collaboration avec le journal L’Auto.

 

Le CPP se déplaça souvent en province pour « diffuser la bonne parole », comme à Lyon par exemple, afin d’essayer de créer une nouvelle place forte de hockey. Le CPP représenta aussi le hockey sur glace français embryonnaire à l’étranger lors de plusieurs tournois hivernaux comme à Davos en Suisse. Le club parisien forma les premiers hockeyeurs internationaux français de renom tels que Maurice Del Valle, Raymond Mézières ou Robert Lacroix. En 1908, le CPP fut à l’origine d’une autre innovation en organisant le tout premier match de hockey féminin en lever de rideau de la rencontre masculine Paris-Lyon. Le CPP remporta en outre quatre titres de champion de France consécutifs entre 1908 et 1914. Enfin, c’est grâce à deux de ses joueurs, Louis Magnus et Robert Planque, que fut créée officiellement en 1908 la Fédération internationale de hockey sur glace qui s’appelait alors la Ligue internationale.

 

 

 

  1. Fil info
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter fédéral sur nos actualités par email et vous acceptez nos « CGU ».

Adresse email non valide

Consultez les archives de la newsletter  Consultez les archives de la newsletter

2018-11-13T00:00:00+0100
2018-11-16T00:00:00+0100
2018-11-16T00:00:00+0100
2018-11-16T00:00:00+0100
2018-11-16T00:00:00+0100
2018-11-20T00:00:00+0100
2018-11-20T00:00:00+0100
Tous les évènements

NOS PARTENAIRES

DAIKINSUBARUSAXOPRINTFANSEATSYNERGLACEAIR TRANSATL'EQUIPEVIRGIN RADIOMINISTERE DES SPORTSCOMITE NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANCAISSERVICE CIVIQUEINDIBA

BOUTIQUE

Boutique officielle

 

MULTIMÉDIA

  1. Vidéos
  2. Diaporamas